Divertissement

Scandale sexuel: Nathalie Koah révèle les non-dits de sa relation avec Eto'o

Scandale sexuel: Nathalie Koah révèle les non-dits de sa relation avec Eto'o
Elle a désormais sa famille, détient son business et vit désormais dans le luxe. Une addiction au luxe qu'elle n'a pas nié après avoir fréquenté le richissime footballeur Samuel Eto'o.

Nathalie Koah, cinq ans après son idylle avec le footballeur international, revient sur les circonstances qui l'ont poussé à se jeter dans les bras de son "amoureux". Une relation qui a duré près de 6 ans, émaillée de douleurs, de règlement de compte, de trahison, selon la néo Business-woman.

Invitée lors de l'événement 'ESAE summer popo beach party' au Bénin en tant que Communicatrice, Nathalie Koah s'est lâchée. « Imaginez-vous êtes perdu dans votre quartier. Tout d'un coup, vous avez un homme du monde de sports qui se présente à vous. Premier rendez-vous, on va manger à Monaco, je t'envoie un avion privé. Vous imaginez qu'on peut prendre goût rapidement à ce mode de vie surtout si vous avez l'habitude de dormir sur une natte à même le sol, » révèle -t-elle sur sa relation amoureuse avec Samuel Eto'o sans pour autant prononcer son nom.

Ces ennuis ont débuté lorsqu'elle a décidé de mettre fin à l'idylle après qu'elle s'est senti comme un objet de plaisir pour le pichichi. Celui qu'elle présente à la fois très gentil, disponible, intense, très sombre et imperturbable, n'a pas supporté l'annonce de la séparation.

Le monde entier a eu évidemment écho de ce scandale sexuel éclaté en 2014 entre les "deux tourtereaux' avec d'un côté le joueur Eto'o qui crie à l'arnaque et Nathalie qui se porte en victime. L'affaire a fait aussi grand bruit à la justice. Mais la vérité est tout autre, à en croire l'ex-copine d'Eto’o qui dévoile les menaces qu'elle a subi durant la période de ses 18 ans à 24 ans.

Ses moments passés aux côtés du pichichi ont été riches en voyages, en soirées VIP, des cadeaux de luxe etc, reconnaît-elle mais elle n'était pas heureuse. « Chaque fois qu'il y a une crise entre nous, il profite pour me priver d'argent ou me retire tout ce qu'il m'a donné. A un moment j'ai décidé de prendre ma vie et de me reconstruire, » avoue-t-elle. Un témoignage, mais aussi une manière pour elle de donner des leçons aux jeunes étudiantes présentes à 'ESAE summer popo beach party' qui se lancent dans la course contre le luxe ou qui se font piéger dans des relations malsaines avec des hommes.

Cinq ans après cette sombre affaire, elle s'est approprié son histoire qu'elle en a fait son arme de guerre et d'influence sur la jeunesse africaine. Elle est sollicitée dans des événements estudiantins pour en témoigner.

Voici l'entière déclaration dans cette vidéo