Divertissement

Prestation de Lady Ponce à L'Olympia : Longuè Longuè tacle sévèrement J. Rémy Ngono et l'artiste Amazone

Prestation de Lady Ponce à L'Olympia : Longuè Longuè tacle sévèrement J. Rémy Ngono et l'artiste Amazone

Longuè Longuè s’en prend durement au journaliste J. Rémy Ngono ainsi qu’aux détracteurs de Lady Ponce qu’il accuse de vouloir « démoraliser » cette dernière alors qu’elle a programmé son Olympia pour le mois d’avril 2020.

Les préparatifs de l’évènement

La communication digitale que fait l’artiste du Bikutsi Lady Ponce à longueur de journée renseigne que « Le regard de notre culture sera braqué le 12 avril 2020 à l’Olympia » à Paris, en France. Les billets ont déjà été achetés en grande partie, communique-t-elle.

Cependant, le projet n’est pas apprécié par certaines figures de l’espace artistique et même médiatique à commencer par le journaliste J. Rémy Ngono.

Le courroux de Longuè Longuè contre R. Rémy Ngono

Vu l’investissement que Lady Ponce a fait jusqu’ici pour la tenue et surtout la réussite dudit évènement culturel, Longuè Longuè trouve « injuste », bien qu’elle ne soit pas son ami, que certains veuillent la ralentir dans son élan. En tous cas, il le fait savoir sur une vidéo publiée sur sa page Facebook le 18 février 2020.

« Je dis te que ce soit la dernière fois. Comment une fille prépare son Olympia mon frère, c’est là où vous levez pour faire la sorcellerie ? Et personne ne réagit ?  Personne ne veut te répondre ? Tu vois donc que le monde est plein d’hypocrites hein ? Vous allez dire que J. Rémy Ngono c’est un homme vrai. J. Rémy Ngono a quoi à dire sur les artistes du Cameroun ? Il n’a rien à dire. Ce n’est pas lui qui décide qui est qui, c’est le public qui décide. Ecoute moi bien, le jury des artistes c’est le public. Tu parles de qui ? Lady Ponce ? Mets-toi tu la regardes encore bien, tu ne l’as pas bien regardée », s’est-il offusqué de Rémy Ngono.

Une affaire de jalousie

Pour le « libérateur », cette attitude dénote tout simplement de la jalousie à l'insatr d'Amazone, une challengeuse de Lady Ponce : « Il faut arrêter Amazone. Tu es jalouse. Vous êtes jalouses. Vous êtes jalouses de Lady Ponce. L’Olympia-là sera plein. Vous allez voir. Je dis que l’Olympia sera plein… C’est même cette fille-là que la B.A.S devait chasser de Paris », tacle Longuè Longuè, les concurrentes de la « Ponceuse » avant de poursuivre : « Je peux donner ma tête on coupe, je n’aime pas les injustices… Lady Ponce sois forte, je n’ai jamais fait l’Olympia, mais je ne suis pas jaloux », a rassuré l’homme à qui le ministre Jean De Dieu Momo a officiellement remis le passeport il y a quelques semaines.

https://www.facebook.com/282288121839215/posts/2739080806159922/?app=fbl 

Notons qu’il y a quelques jours, Mani Bella, une autre chanteuse du rythme Bikutsi, a fait une sortie sur sa page Facebook dans laquelle, elle ne caressait pas la « Ponce Altitude » dans le sens du poil. 

« Lady Ponce, Coco Argentée, Amazone, Majoie Ayi la bagarre entre nous c’est quand ? Donnez-moi une heure, un lieu et un jour. Chacun vient avec son matériel et on tcham bien même ! Nous sommes tous fatigués des posts, des problèmes chaque temps, chaque temps, chaque temps sur Facebook ok ?

Après la bagarre je propose que chacune prenne une isenberg bien glacée et ensuite, on cotise chacune 2 ou 3 millions et on construit toutes ensemble un bâtiment à Yaoundé au Cameroun et on pourra mettre à la disposition des plus nécessiteux et leur servir au moins le riz sauté tous les jours…

Donc on saura que le Bikutsi seulement dans les « je suis », le Kongossa et les pseudo jalousies ? Posons des actes concrets, forts et propres pour les nécessiteux. Ou alors Fermons-là à jamais et que chacune vive sa vie au calme. J’attends le lieu, la date et l’heure de la bagarre. Même comme je sais que je serai la chicotte de l’une d’entre vous », écrivait Mani Bella.

La question de Jalousie et de concurrence évoquée ici par Mani Bella est à l'origine du clash entre ces grosses pointures du  Bikutsi actuel. Sauf que chacune d'elle essaie de se tirer d'affaire à telle enseigne que les pauvres fans ne savent plus à quel saint se vouer encore moins sur quel pied danser.

Newsletter :
Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Je m'inscris